Toujours de gros bénéfices cette année avec i-bénéfices


 

Saison 1 Episode 4

La méthode "Cible" (1997)

la méthode GRM CibleMéthode turf CIBLE

Compensation des pertes ponctuelles

En procédant à la sélection telle qu'indiquée ci-dessus, la réussite à ce jour et sur la période étudiée (plus de cinq ans) est de plus de 96%. Ce qui signifie que, sauf exception rare, le couplé sélectionné à partir des données des mois précédents sortira de façon systématique au cours du mois joué.
Cela ne signifie pas que nous passerons à la caisse dans 96% des cas mais que le couplé sortira au cours du mois.
En effet, il faudra souvent jouer sur plusieurs courses de suite pour parvenir au gain.
Par exemple, si nous devons jouer le couplé 2-3, il ne sortira pas forcément dès le premier tiercé du mois, mais peut-être seulement lors du 6ème tiercé du mois ; ceci constituera pour nous une réussite puisque la cible visée sera atteinte, bien que nous ayons perdu 5 fois avant de gagner.
Le taux de réussite, selon le mode de calcul traditionnel serait de 1/6 soit 16,66% ; mais le concept même de Cible nous oblige à raisonner en termes d'atteinte ou de non atteinte de la cible et non en termes de nombre de gains, d'où une réussite de 96%.
Malgré ce taux de réussite élevé, il arrivera de temps en temps que le gain du mois soit inférieur aux mises du mois. Par exemple, si nous avons du jouer dix fois pour obtenir un rapport de 4,00 F pour 1 F de mise, notre bilan du mois sera le suivant (prenons une mise unitaire de 100 F) :

• Mises : 10 X 100 F= 1 000 F
• Gains : 4,00 X 100 F = 400 F
• Résultat du mois : 400 - 1 000 F = - 600 F

Nous chercherons à rattraper en partie cette perte lorsqu'elle sera supérieure ou égale à 5 mises unitaires.
Autrement dit, toujours à une mise unitaire de 100 F, le signal de mise en oeuvre de la compensation sera une perte sur un mois de 500 F au moins.
Le système de compensation consistera alors simplement à doubler les mises sur le mois suivant.
On jouera le couplé sélectionné pour le mois suivant à une mise unitaire multipliée par deux.
A l'issue de ce mois à la mise double, deux cas peuvent se présenter :
1) le mois est bénéficiaire : on revient alors pour le mois suivant à la mise unitaire de base.
2) le mois est déficitaire : on continue le ou les mois suivants à la mise double jusqu'à ce que ces mois à mise double aient entièrement compensé la perte initiale de 5 mises ou plus.
Prenons un exemple extrême : nous passons un mois entier sans un seul gain, générant une perte de 18 courses fois 100 F = 1 800 F.
Le mois suivant, nous jouons à mise double donc à 200 F le couplé.
Si le mois est bénéficiaire, ne soyons pas trop gourmands et restons prudents, aussi nous revenons dès le mois suivant à la mise de 100 F.
Si le mois est déficitaire, nous continuons le ou les mois suivants à jouer à 200 F le couplé jusqu'à ce que les mois joués à 200 F aient généré un bénéfice d'au moins 1 800 F (la perte initiale ayant déclenché le système de compensation).

Cas particuliers :

  • Si, après six mois de mises doubles, la perte initiale n'est toujours pas récupérée, nous nous arrêtons de jouer à mise double dès que le cumul des mises doubles a engendré un bénéfice, quel qu'il soit.
  • Par la suite, si, au bout de douze mois de mises doubles, nous n'avons pas obtenu de bénéfice sur les mises doubles, nous arrêtons tout de même les mises doubles.

A ce stade de perfectionnement de Cible, chacun va engranger les gains avec une régularité exemplaire (atteinte de la cible pratiquement chaque mois), gains qui généreront un bénéfice substantiel qui sera augmenté de façon sensible grâce au système de rattrapage des pertes ponctuelles.
Nous avons toutefois pensé que certains ne seront pas pleinement satisfaits car, bien que le rendement soit élevé, chacun des gains obtenus proviendra toujours d'un rapport de couplés de favoris et il pourra alors naître une frustration du manque de rapports plus élevés.

Nous avons donc très rapidement mis au point : « Le complément spéculatif »

suite : épisode 5.

Dernière mise à jour mardi 09 février 2021


HAUT