Grand Prix de France 2014

Supporters de READY CASHReady Cash

Les adieux de READY CASH dans le Grand Prix de France

Hippodrome de Paris-Vincennes le dimanche 9 février 2014

L'arrivée : 

1 Noras Bean D4 B. Goop 1'12''1
2 Univers de Pan D4 Ph. Daugeard 1'12''1
3 Tiégo d'Etang Ch. Bigeon 1'12''1
4 Yarrah Boko DA P. Vercruysse 1'12''2
5 Uhlan du Val C. Megissier 1'12''2
6 Sévérino D. Bonne 1'12''4
7 Triode de Fellière A. Barrier 1'12''4
8 Up and Quick D4 J.-M. Bazire 1'12''5
9 The Best Madrik D4 J.-E. Dubois 1'12''7
10 Timoko D4 J. Verbeeck 1'12''8
Dai Ready Cash DP F. Nivard
Dai Royal Dream DP J.-Ph. Dubois
Dai Santa Rosa France W. Bigeon

READY CASH aura malheureusement raté sa sortie, se mettant à la faute au moment où le rythme de course était très élevé; Franck Nivard lui a quand même donné sa course ensuite et on l'a vu finir assez facilement avec les autres dans la ligne d'arrivée, même s'il s'est de nouveau mis à la faute sur la fin. La décision de mettre un terme à sa carrière est sans doute la bonne car le cheval semblait désormais à saturation de courses au plus haut niveau. ROYAL DREAM s'est également montré fautif, quasiment au même moment que READY CASH.

THE BEST MADRIK a animé la course, partant sur un rythme de 1'03 et fractions dans la descente !

YARRAH BOKO a pris le sillage de THE BEST MADRIK, suivi par TIMOKO.

Vu le rythme imposé, il n'y a pas eu d'attaques avant le dernier tournant.

UNIVERS DE PAN a déclenché les hostilités et aura eu le mérite de conserver la deuxième place, tout se jouant dans la ligne d'arrivée avec de nombreux chevaux venant finir très vite, notamment TIEGO D'ETANG et NORAS BEAN qui s'impose sur le fil.

THE BEST MADRIK, après sa folle course, a logiquement demandé à souffler en fin de parcours.Sa carrière est peut-être terminée.

YARRAH BOKO, très belle performance encore, il prouve qu'il est l'un des tous meilleurs en ayant réalisé un hiver de toute beauté.

Celui qui aurait du gagner s'il avait trouvé l'ouverture est UP AND QUICK, totalement ligoté dans la ligne droite alors qu'il semblait au dessus de tous les autres. Nul doute qu'il en gagnera d'autres.

Crée dimanche 09 février 2014


HAUT